L’État français propose diverses aides incitatives pour encourager les propriétaires à entreprendre des travaux d’isolation, dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique de leurs logements. Ces initiatives font partie intégrante de la politique énergétique nationale axée sur la transition vers des habitations plus écologiques et économes en énergie. 

Parmi ces aides figurent MaPrimeRénov’, un dispositif phare qui offre des subventions substantielles aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux copropriétaires pour leurs projets d’isolation. De plus, l’Éco-Prêt à Taux Zéro favorise les travaux énergétiques en proposant des prêts sans intérêt. 

N’oublions pas par ailleurs les initiatives de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) qui souhaite créer un écosystème complet d’incitations financières pour rendre la rénovation énergétique et l’isolation plus accessibles !

Les aides de financement pour vos travaux d’isolation

Dépannage de ventilations

En France, plusieurs aides de l’État sont disponibles pour encourager les travaux d’isolation, dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique des logements et de réduire les dépenses qui y sont liées. Si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans ce type de projet, voici la liste de celles auxquelles vous pouvez prétendre.

Attention : quelle qu’elle soit, il est toujours nécessaire de s’adresser aux entreprises ou aux autorités concernées pour vérifier si vous pouvez en bénéficier.

MaPrimeRénov’

Elle évolue pour mieux s’adapter aux besoins de chacun et aux enjeux. Il en existe 3 types :

  • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : pour une rénovation ambitieuse qui permet un gain de 2 classes énergétiques au minimum. Le montant de l’aide dépend des travaux et des plafonds de ressources des ménages ;
  • MaPrimeRénov’ Copropriété : pour la rénovation des parties communes en copropriété. L’aide est accessible aux copropriétés composées à 75% de résidences principales ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : elle s’adresse aux ménages aux ressources modestes et très modestes qui souhaitent réaliser des travaux permettant au moins 35% de gain énergétique.

Elles sont toutes les trois cumulables avec les certificats d’économie d’énergie ainsi qu’avec les aides locales.

Chacune d’elles vous assure une amélioration du confort dans votre logement, contre le froid, l’humidité et la canicule. Par ailleurs, elle vous permet de faire des économies sur vos factures de chauffage et de réduire le coût de vos travaux !

L’aide de la caisse retraite

Si vous êtes retraité du régime général, votre caisse de retraite vous accorde une aide pour effectuer des travaux dans votre logement, pour :

  • L’isolation thermique des pièces de vie ,
  • L’aménagement des sanitaires ;
  • Le changement de chaudière ; 
  • Le changement des revêtements de sols ;
  • La motorisation des volets roulants ;
  • L’accessibilité du logement. 

Le logement peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

L’éco-prêt à taux zéro

C’est un prêt à taux d’intérêt nul. Il est accessible sans condition de ressources et peut être demandé pour financer des travaux d’amélioration de performance énergétique. 

Vous devez réaliser des travaux qui :

  • Ont au moins une action efficace d’amélioration de la performance énergétique ;
  •  Ouvrent vos droits à l’aide MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ou à MaPrimeRénov’ mobilisée en parallèle ;
  • Permettent d’améliorer d’au moins 35% la performance énergétique globale du logement par rapport à la consommation conventionnelle avant travaux ;
  • Constituent des travaux de réhabilitation de systèmes d’assainissement non collectifs par des dispositifs ne consommant pas d’énergie et respectant certains critères techniques.

Découvrez la Prime CEE Rénovation Globale

La Prime CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) pour la Rénovation Globale est une aide de l’Etat mise en place dans le cadre de la politique énergétique, et qui vise à encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique approfondis.

Elle s’inscrit dans le cadre des obligations des fournisseurs d’énergie pour promouvoir l’efficacité énergétique. 

Pour bénéficier de cette aide, les propriétaires doivent entreprendre des travaux qui permettent une amélioration significative de la performance énergétique de leur habitation. 

Ces travaux peuvent inclure : 

  • L’isolation thermique ;
  • Le remplacement de systèmes de chauffage ;
  • La ventilation ;
  • Des mesures pour réduire la consommation énergétique globale du bâtiment. 

Les particuliers peuvent obtenir des certificats d’économies d’énergie en réalisant ces travaux et ces certificats peuvent être échangés auprès des fournisseurs d’énergie contre une prime financière ! La Prime CEE pour la Rénovation Globale vise ainsi à favoriser une approche globale et performante en matière de rénovation énergétique.